La Nouvelle Tribune

Menace terroriste en Afrique de l'Ouest : le Sénégal dans le viseur d'Aqmi

Espace membre

Aqmi en fureur contre le Sénégal.  Son péché est d'être un des pays de l'Afrique de l'Ouest où s'accroissent les intérêts occidentaux.  La France et les Etats-Unis ont tiré sur la sonnette d'Alarme ce mardi 1er octobre, indiquant qu'il est impératif d'interpeller toute personne apparemment suspecte et de procéder systématiquement à la fouille de tout bagage ou colis également douteux.

Cette menace est également plausible pour bon nombre d'analystes d'après qui les menaces du mouvement terroriste Aqmi doivent être prises au sérieux car furieux de la mort de leur leader Abou Zaïd, tué lors de l'opération Serval au Mali. Le nouveau chef du groupe Abou Moughati a d'ailleurs averti que les actions de la France au Nord Mali ne resteront pas impunies. Ce qui porte à quatre le nombre de pays ouest-africains sous la menace terroriste après les interventions françaises au Mali. Il est recommandé au Sénégal, une surveillance accrue des frontières et de toutes les voies aériennes, maritimes et terrestres d'accès à son territoire national. Une recommandation valable pour le Bénin qui ne devrait pas être du reste.