Procès de Blé Goudé : le Gouvernement de Ouattara tient tête à la Cpi

La Haye doit visiblement se contenter de juger uniquement le Président Laurent Gbagbo. Pour le reste le gouvernement ivoirien n'entend pas céder aux demandes d'extradition de la cour pénale internationale.

Après s'être opposé à l'extradition de l'ex-première dame, Simone Gbagbo malgré l'insistance de la Cpi, le gouvernement ivoirien s'apprête à jouer le même tour à la Cpi sur le cas de Charles Blé Goudé, l'ancien leader des jeunes patriotes et fidèle collaborateur du Président Gbagbo. Le gouvernement a d'ailleurs, par l'intermédiaire de son ministre de la justice, donner la confirmation de l'émission de mandat d'arrêt de la Cpi contre Blé-Goudé. Pour bon nombre de personnes proches du gouvernement, le leader des jeunes dont le lieu de détention reste secret et l'épouse de Gbagbo connaîtront le même sort, c'est-à-dire subir la rigueur de la justice ivoirienne non pas celle de la Haye.

avatar
Aucun crime ne doit rester impuni. Si Abidjan est en mesure de juger ce voyou de Blé Goudé en lui infligeant le châtiment à la hauteur de ses crimes, la CPI n'aurait plus de sens. Tout le monde a vu ce que ce type avait fait. Nous avons tous entendu ce qu'il avait dit. Par conséquent il doit assumer. Il ne doit rien craindre puisqu'il avait bien la gueule pour exciter des gens à la violence avec la mort des innocents, puis prendre la clé des champs quand il voyait le pouvoir lui échapper. Tout ça a bien un coût il doit donc subir les rigueurs de la loi. Y compris bien sûr les auteurs des crimes du côté du pouvoir actuel pour que désormais la politique ne soit plus un facteur de division nationale mais de devéloppement.
VOTES:0
avatar
Hypocrisie et manipulation! Qui a mis Ouattara au pouvoir?
VOTES:0
Ouattara vien de comprendre qu'il n'est pas dans l'intérêt de la Côte d'Ivoire de livrer tous les acteurs du drame ivoirien à la justice internationale.<br />Que les instances judiciaires de la CI se prononcent d'abord sur ce qui s'est passé et que lui, Ouattara, sache user de son droit de grâce pour apaiser son pasys !!!
VOTES:0
avatar
Aucun crime ne doit rester impuni. Si Abidjan est en mesure de juger ce voyou de Blé Goudé en lui infligeant le châtiment à la hauteur de ses crimes, la CPI n'aurait plus de sens. Tout le monde a vu ce que ce type avait fait. Nous avons tous entendu ce qu'il avait dit. Par conséquent il doit assumer. Il ne doit rien craindre puisqu'il avait bien la gueule pour exciter des gens à la violence avec la mort des innocents, puis prendre la clé des champs quand il voyait le pouvoir lui échapper. Tout ça a bien un coût il doit donc subir les rigueurs de la loi. Y compris bien sûr les auteurs des crimes du côté du pouvoir actuel pour que désormais la politique ne soit plus un facteur de division nationale mais de devéloppement.
VOTES:0
avatar
Hypocrisie et manipulation! Qui a mis Ouattara au pouvoir?
VOTES:0
Ouattara vien de comprendre qu'il n'est pas dans l'intérêt de la Côte d'Ivoire de livrer tous les acteurs du drame ivoirien à la justice internationale.
Que les instances judiciaires de la CI se prononcent d'abord sur ce qui s'est passé et que lui, Ouattara, sache user de son droit de grâce pour apaiser son pasys !!!
VOTES:0