La Nouvelle Tribune

Côte d'Ivoire : Ouattara limoge un conseiller suspecté d'avoir aidé Jean Ping au Gabon

Espace membre

L'élection presidentielle au Gabon semble avoir des répercussions en Côte d'Ivoire. En effet suite aux accusations du pouvoir sortant qui a pointé du doigt un ivoirien suspecté d'avoir prêté main forte à Jean Ping en fournissant des hackers et des conseils à ce dernier quant à la position à adopter suite aux élections, Alassane Ouattara a décidé de reagir. 

Pour rappel, l'homme en question, Mamadi Diané est un conseiller du président ivoirien. Après la diffusion des informations par le pouvoir d'Ali Bongo, M. Ouattara a décidé de mettre fin aux fonctions de M. Diané. L'information a été confirmée par un communiqué de la présidence ivoirienne.

Plus d'informations dans les prochaines heures.

Communiqué de la présidence

Suite aux informations relatives à l'ingérence de Monsieur Mamadi Diané dans le processus électoral de la République sœur du Gabon, il est  mis fin à ses fonctions de Conseiller Spécial à la Présidence de la République de Côte d'Ivoire, à compter de ce jour.
La Présidence de la République condamne cet acte d'ingérence et rassure les autorités et le peuple gabonais qu'elle tient au strict respect de la souveraineté de la République Gabonaise.
La Présidence de la République de Côte d'Ivoire réaffirme sa ferme volonté de tout mettre en œuvre pour continuer à préserver les liens d'amitié et de fraternité qui ont toujours existé entre les deux pays.