La Nouvelle Tribune

Gabon : la candidature d'Ali Bongo validée, nouvelles arrestations

Espace membre

Au Gabon, la candidature de l'actuel président Ali Bongo a été validée par la commission électorale malgré toutes les procédures entreprises par l'opposition dans le pays.

En effet, l'opposition avait souhaité le rejet de la candidature de M. Bongo, le soupçonnant d'être un enfant adopté (lire ici). Des soupçons balayés du revers de la main par la Commission électorale nationale et permanente (Cénap). Dans la foulée de la validation de la candidature d'Ali Bongo, 13 autres candidatures ont été acceptées. 

Il faut toutefois préciser que l'opposition dispose de 72 heures pour lancer un dernier recours devant la Cour constitutionnelle du Gabon. Un recours qui a peu de chance d'aboutir selon certains analystes. 

Lire Ali Bongo : « Je suis Gabonais, je suis là et je resterai là »

Après la validation de la candidature du président sortant Ali Bongo, quelques arrestations ont été menées dans le cadre de l'enquête sur les échauffourées du 9 juillet dernier. Deux des personnes arrêtées ont été finalement relâchées quelques heures plus tard.