La Nouvelle Tribune

Plus de 2000 gabonais demandent le rejet de la candidature d'Ali Bongo

Espace membre

Au Gabon, la Commission électorale nationale et permanente (Cénap) est débordée par les milliers de plaintes reçues récemment des mains de l'opposition. En tout plus de 2000 plaintes signées par des gabonais demandent avec insistance le rejet de la candidature d'Ali Bongo.

Pour rappel, l'actuel président vient de déposer sa candidature à la prochaine élection présidentielle. Ces sympathisants de l'opposition soupçonnent Ali d'être un enfant adopté par l'ancien président Omar Bongo.

Or, rappellent-ils, la constitution du pays interdit à tout citoyen ayant acquis la nationalité gabonaise de se présenter aux élections présidentielles. L'opposition a parallèlement déposé une requête à la Cour d'appel de Libreville pour contester la nationalité de M. Ali Bongo. 

Lire Ali Bongo : « Je suis Gabonais, je suis là et je resterai là »

Le principal intéressé lui n'en démord pas : « Je ne peux pas justifier ce qui est naturel »