La Nouvelle Tribune

Roch Kabore : Zida est dans l'illégalité, Compaore doit répondre

Espace membre

Le président Burkinabè qui a participé au sommet de la CEDEAO était au micro de la radio française RFI. Roch Marc Christian Kaboré a pour l'occasion abordé plusieurs sujets d'actualités dont les sujets concernant son pays le Burkina Faso.

Tout en saluant le choix de Mme Sirleaf à la tête de la conférence de la CEDEAO, il a également vanté la stabilité de la relation entre le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire. Pour rappel, un différend était né entre les deux pays ces dernières années. Différend causé par deux situations imprévues : la chute de Compaoré, et la tentative ratée du coup d'Etat au Burkina Faso. Blaise Compaoré ayant trouvé refuge en Côte d'Ivoire, les deux pays ont eu quelques accrochages qui se sont envenimés lorsque la presse révélait des supposées écoutes entre Guillaume Soro et Djibril Bassolé.

Lire Affaire «enregistrement audio»: Zida plonge une fois encore Soro et Bassolé

Toutefois, depuis l'élection du président Kaboré, la situation s'est améliorée entre les deux pays. Mais cela ne devrait pas justifier un abandon total des affaires passées. C'est en tout cas ce que pense Roch Kaboré qui affirme concernant Blaise Compaoré :

"Nul n’échappe au verdict. Ce qu’on a semé, on le récolte toujours tôt ou tard. Aujourd’hui, peut-être, Blaise Compaoré pense qu’il a échappé à la juridiction burkinabè. Tôt ou tard, il devrait répondre forcément "

Rappelant les affaires qui attendent l'ancien président burkinabè dont l'assassinat de Thomas Sankara, et celui de Norbert Zongo, il a affirmé être certain qu'il ne peut rester caché toute sa vie. 

Lire Burkina : le parquet militaire demande à la Côte d'Ivoire de poursuivre Soro

Mais Roch Kaboré a aussi lancé un appel à l'ancien premier ministre pourtant adulé à l'époque, Isaac Zida qu'il juge dans l'illégalité. Ce dernier est soupçonné par la justice nationale de détournements de fonds et a trouvé refuge, depuis l'élection de Kaboré, au Canada. Pour le président Kaboré, Isaac Zida devrait assumer ses responsabilités en rentrant au Burkina Faso. Il a affirmé pour finir qu'il appartient à la justice de voir quelle procédure peut être mise en place pour cela.