La Nouvelle Tribune

Marcel de Souza déplore la situation économique peu reluisante de la CEDEAO

Espace membre

La ville de Dakar au Sénégal a accueilli, vendredi 13 mai 2016, la 76ème session ordinaire de conseil des ministres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao).

Le président de la Commission de l’organisation, Marcel de Souza a déploré la situation économique de cette organisation régionale et a exhorté la Communauté à redoubler de vigilance et de dynamisme pour l'atteinte des objectifs fixés par la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest

C’est dans un contexte économique assez délicat que s’est tenue la 76è session ordinaire du conseil des ministres de la Cedeao ce vendredi 13 mai à Dakar. A l’ouverture de cette session, le président de la commission de l’organisation régionale, Marcel de Souza a déploré la situation économique de l'organisation. Il a expliqué que cette situation économique peu reluisante est en grande partie tributaire des ressources issues de l’exportation des matières premières et du pétrole.

Lire Le Bénin impulsera-t-il une nouvelle dynamique à la CEDEAO ?

Il a rappelé l’intérêt de l’intégration économique, laquelle ne peut se réaliser sans un environnement de paix et de sécurité, de même que les risques et menaces qui entravent le développement économique de l’espace communautaire. Pour ce faire, Marcel de Souza a exhorté la Communauté à redoubler de vigilance et de dynamisme en ce moment où la Cedeao est constamment secouée par des violences, des actes de piraterie maritime et des attentats terroristes dans de nombreux les Etats membres, avec leurs corollaires de pertes en vies humaines.

Pour sa part le ministre sénégalais de l’Intégration africaine, du Népad et de la promotion de la  bonne Gouvernance, Khadim Diop, s’est félicité des avancées significatives enregistrées cette année, par l’organisation en matière d’intégration régionale, de démocratie et de développement économique. Mais, Il a plaidé pour une réorientation des ressources de la Communauté en faveur des programmes prioritaires intégrateurs au sein de la région.

A noter que cette 76ème session ordinaire du Conseil des ministres de l’organisation régionale s’est penchée sur d’importants points aussi bien pour décision et approbation ou encore pour information