La Nouvelle Tribune

Biens mal acquis en France : Ali Bongo trinque (encore)

Espace membre

Au Gabon on ne compte plus les affaires qui tournent autour d'Ali, successeur d'Omar Bongo, allié inconditionnel de la France il y a encore peu de temps. Depuis lors le président gabonais ne doit plus savoir où donner de la tête.

Après l'arrestation de son bras droit en France (lire ici), l'affaire de son acte de naissance (lire ici), les dénonciations de Robert Bourgi (lire ici) et récemment celle de sa fille cachée (lire ici), une nouvelle information venue de France vient encore une fois ternir l'image de celui qui veut être réélu président dans son pays.

En effet, dans l'enquête des biens mal acquis par des président africains lancée en France il y a quelques années, une nouvelle vient de tomber et ce, en défaveur du clan Bongo. D'après des informations de la presse française, des biens immobiliers de la famille Bongo ont été saisis dans les villes de Paris et de Nice. C'est la première fois que des saisies ont lieu dans l'affaire des biens mal acquis gabonais.

Lire Gabon: Détruire Ali Bongo !

Ali Bongo noyé par une pile d'affaires se voit donc encore une fois au milieu de la tourmente. Pour l'heure aucune information officielle au niveau du Gabon n'est venue contredire cette information. Rappelons que les biens mal acquis concernent plusieurs présidents africains, dont le "récemment réélu" président congolais, Denis Sassou Nguesso