La Nouvelle Tribune

Burkina : Ouattara va s’occuper de l’affaire des écoutes téléphoniques selon Soro

Espace membre

Négociation en vue entre le Président ivoirien Alassane Ouattara et les nouvelles autorités burkinabè dans le dossier des écoutes téléphoniques d’échanges qu’auraient eu Guillaume Soro, le chef du parlement ivoirien et l’ancien ministre burkinabè des Affaires étrangères Djibril Bassolé.

Guillaume Soro a révélé vendredi à la clôture de la deuxième session extraordinaire 2015 de l’Assemblée nationale qu’il a eu des discussions avec le Président Ouattara à ce propos et il a promis discuter à son tour avec le nouveau régime de Rock Kaboré qui va s’installer à la tête du Faso. « Sur l’affaire des pseudo-écoutes téléphoniques, que de chimères ! J’ai longuement évoqué le sujet avec le Président de la République, son Excellence Alassane Ouattara à Paris et ici à Abidjan » a-t-il dit avant d’ajouter « Il –Ouattara- a décidé de traiter personnellement, cette affaire avec les nouvelles autorités burkinabè élues ».Guillaume Kigbafori Soro se dit « choqué au plus haut point » et s’estime « victime de l’une des pires campagnes de dénigrement et de calomnie jamais orchestrées » contre sa personne. Il salue la vaillance du peuple burkinabè et la tenue des élections sans effusion de sang. Selon lui, les relations entre le Burkina et la Côte d’Ivoire sont bonnes.