La Nouvelle Tribune

Niger : un coup d’Etat déjoué à Niamey, selon Mahamadou Issoufou

Espace membre

Niamey a échappé à un coup de force, un coup d’Etat. L’annonce a été faite ce dans la soirée de ce jeudi 17 décembre 2015 par le président de la république du Niger.

Dans un discours à la nation prononcé à la télévision nationale à la veille du 57ème anniversaire de la proclamation de la république, Mahamadou Issoufou, a en effet annoncé que son régime avait déjoué un coup d’Etat. « Le gouvernement vient de déjouer une tentative malheureuse de déstabilisation des institutions.», a déclaré dans son allocution le chef de l’Etat nigérien.  Selon les explications du président Issoufou, « les auteurs ont caché des armes », notamment des armes aériennes. Ces armes, à en croire le numéro 1 des Nigériens,  devaient être convoyées à Diffa et servir sur le front de la guerre contre la secte islamiste Boko Haram qui sévit dans cette partie du pays.

Les auteurs arrêtés

Dans son discours ce jeudi, le président nigérien a rassuré son peuple; pour lui la situation est désormais sous contrôle. Selon Mahamadou Issoufou, les auteurs de cet acte de  « haute trahison  » ont tous été arrêtés, à l’exception d’un seul qui serait encore en fuite. Toujours selon le président Issoufou, l'enquête ouverte à cet effet se poursuit et elle devrait permettre d'identifier les autres acteurs et complices éventuels de cette atteinte à la sûreté de l'Etat. Il faut dire que les personnes arrêtées pour le moment dans cette affaire de coup d’Etat déjoué sont des hauts gradés de l’armée nigérienne. Mais on ne sait combien précisément. Il faut souligner que cette annonce à faire froid dans le dos intervient à environ 60 jours seulement de la présidentielle nigérienne par laquelle le président Issoufou tentera de briguer un second mandat.