La Nouvelle Tribune

Burkina : 17.160 observateurs accrédités pour le suivi des élections

Espace membre

A la date de ce jeudi 26 novembre 2015, « nous avons enregistré un chiffre record de 17.160 observateurs accrédité par la Céni » a annoncé Me Barthélémy Kere, le président de la Commission électorale nationale indépendante Céni lors d’une rencontre à la salle de Conférence Ouaga2000 où étaient réunis la plupart des observateurs et la presse.

Parmi les observateurs a-t-il expliqué « nous comptons environ 876 internationaux et 16.284 nationaux ». Au niveau des médias la Céni a enregistré « 1.719 personnes accréditées dont 68 journalistes internationaux ». Pour leur travaille, les observateurs ont la main libre. « Il ne vous reste plus qu’à assumer votre part de mission en toute indépendance et en toute impartialité, dans le respect strict des valeurs et principes qui caractérisent la mission d’observation » a dit Me Kere aux observateurs. Ils les appellent à parcourir les différentes circonscriptions électorales et à « porter un regard objectif sur l’administration des élections couplées » du 29 novembre prochain. Il leur a aussi exprimé les attentes de la Céni. « La Céni attend de vous –les observateurs (Ndlr)-, des actions appropriées et constructives à même de l’aider à mieux conduire les processus électoraux à venir ». Pour ces élections qui sont les première de l’ère post-Compaoré, au Burkina Faso, les partis politiques, les organisations de la société civile, les autorités de la transition dirigée par le président Michel Kafando et les responsables de la Céni, se sont dans une synergie inédite, fixée comme objectif « l’organisation d’élections libres, transparentes et apaisées ».

 

17.160 observateurs accrédités pour le suivi des élections au Burkina Posté par lanouvelletribune.info sur jeudi 26 novembre 2015

 

Présidentielles au Burkina : 5.517.015 électeurs attendus dans 17.898 bureaux de vote

Au total 5.517.015 électeurs sont attendus dans 17.898 bureaux de votes au Burkina Faso ce dimanche 29 novembre 2015 où se tiennent l'élection présidentielle et législatives couplées. La commission électorale indépendante (Céni) a fait ce jeudi un point des préparatifs de ce scrutin aux observateurs nationaux et internationaux lors d’une rencontre à la Salle de conférence Ouaga2000 dans la capitale burkinabè. Avec le report des élections qui s’est imposé après le coup d’Etat qui a entrainé l’interruption du fonctionnement des institutions, Me Barthélémy Kere, le président de la Céni, a indiqué qu'il y a eu quelques ajustements au niveau du fichier électoral. « Il a fallu en effet, publier une nouvelle liste des bureaux de votes prenant en compte 4100 électeurs nouveaux majeurs à la nouvelle date du 29 novembre 2015, éparpillés dans 2717 bureaux de votes répartis dans 320 communes » a-t-il expliqué. « A présent le fichier électoral issu de cette opération comporte 5.538.378 électeurs ». Sur ces 5.538.378 électeurs détaille Me Kere, « 5.517.015 électeurs sont admissibles au vote du 29 novembre » et « 21.363 électeurs » mineurs qui seront en âge de voter aux élections municipales de 2016. Il a rappelé que « l’inscription sur la liste électorale au Burkina est libre, individuelle et personnelle ». Les Burkinabès se sont inscrits en se rendant personnellement devant l’opérateur de kit, muni d’acte de naissance ou de carte nationale d’identité burkinabè. Le pays utilise depuis 2012, la technologie biométrie permettant la capture des empreintes digitales et la photographie de l’électeur.

 

 

Point des préparatifs des élections présidentielles et législatives par le Président de la CENI aux observateurs... Posté par lanouvelletribune.info sur jeudi 26 novembre 2015

Olivier Ribouis, Envoyé spécial à Ouagadougou