La Nouvelle Tribune

Congo Brazzaville: l'opposition annule ses marches de contestation

Espace membre

Elle vient de jeter l’éponge. L’opposition congolaise annule toutes ces marches de contestation. En effet, elle avait appelé mercredi dernier à une manifestation pacifique pour contester les résultats du referendum du dimanche 25 octobre dernier au Congo.

Ainsi en ont décidé les membres de l’opposition contre le référendum constitutionnel imposé par le président Dénis Sassou-Nguesso. L’annonce vient d’être faite par le coordonateur de la coalition de l’opposition réunie au sein du Front républicain pour le respect de l’ordre constitutionnel et l’alternance démocratique (Frocad) et l’Initiative pour la démocratie au Congo (Idc), Paul-Marie Mpouélé.

Selon le communiqué, la journée de ce vendredi 30 octobre sera consacrée au recueillement pour les personnes ayant perdu la vie lors des manifestations organisées en prélude du référendum. Pour rappel, les résultats du référendum du dimanche 25 octobre dernier créditent le « oui » gagnant avec plus de 92% des suffrages exprimés. Ce nouveau texte constitutionnel saute les verrous de la limitation des conditions d’âge et permet au président Sassou-Nguesso de briguer un troisième mandat.