La Nouvelle Tribune

Référendum au Congo Brazzaville: Les Etats-Unis affirment leur déception

Espace membre

Face au silence inquiétant de l’Union Africaine, incapable de se prononcer après le referendum du 25 octobre dernier au Congo, les Etats-Unis se démarquent de ses alliés européens et donnent de la voix.

Selon un communiqué du département d’Etat, le scrutin du dimanche 25 octobre denier au Congo n’est pas crédible. L’annonce a été faite hier, mercredi 28 octobre. Par cet acte, les Etats-Unis prouvent une fois de plus leur attachement aux principes démocratiques. Selon les Etats-Unis, la répression, la violence et les tensions qui ont précédé l’élection du dimanche dernier sont des facteurs qui décrédibilisent le scrutin. Cependant, les Etats-Unis ont appelé tous les partis au dialogue afin de  s’accorder sur les reformes électorales.  Pour rappel, les résultats du referendum conditionnel du dimanche dernier créditent le « oui » à plus de 92%. Le taux de participation est estimé à 72%. Ce nouveau texte lève la limitation du mandat constitutionnel ainsi que la condition d’âge, ouvrant ainsi le boulevard à Dénis Sassou-Nguesso de briguer un troisième mandat.