La Nouvelle Tribune

Burkina: mandat d'arrêt international contre l’épouse de Gibert Diendéré

Espace membre

Comme un séisme, le monde s’effondre sur la famille Diendéré. Après le coup d’Etat avorté du 17 septembre dernier au Burkina-Faso, l’on connait peu à peu les auteurs impliqués dans cette tragédie qui a faillit replonger le pays des hommes intègres dans le chaos.

Le principal commanditaire de ce push, le général Gilbert Diendéré est déjà inculpé et est en attente de son procès. En plus de lui, c’est sa femme qui est poursuivie pour complicité d’atteinte à la sureté de l’Etat. L’information est annoncée ce lundi 19 octobre par le directeur de la justice militaire, le colonel Sita Sangaré. Ainsi, le colonel Sita indique que Fatou Diendéré, également 7e vice-présidente chargée de la promotion de la femme du Congrès pour la démocratie et le progrès (Cdp), le parti de l’ancien président Blaise Compaoré, a incontestablement joué un rôle important dans l’organisation du push manqué du 17 septembre dernier.

Il informe par ailleurs, qu’un mandat d’arrêt international a été émis contre l’ancien député du Cdp. Actuellement hors du territoire burkinabè, Fatou Diendéré risque d’être rapatriée au pays afin de répondre de ces actes. Selon les sources concordantes, elle serait au Togo.