La Nouvelle Tribune

Meurtre de Sankara: au moins huit personnes inculpées

Espace membre

Longtemps attendu, le résultat de l'enquête sur la mort de l’ancien président burkinabè, Thomas Sankara vient d’être rendu public. Ouverte fin Mars, cette enquête a rendu son verdict ce mardi 13 octobre. Le rapport d’autopsie révèle que le corps de l’ancien président était criblé de balles.

Ils sont au moins huit personnes à être impliquées dans l’assassinat de l’ancien président burkinabè, Thomas Sankara. Certains accusés ont déjà été incarcérés. Des éléments de l’ex- Régiment de sécurité présidentielle (Rsp) y figurent, fait remarquer Me Bénewendé Stanislas Sankara, un des avocats de la famille. Qualifié de père de la révolution burkinabè, Thomas Sankara a été assassiné le 15 octobre 1987. Dans ce temps, un flou a été entretenu sur cette mystérieuse mort.  A sa suite, son aide de camp d’entant, Blaise Compaoré, soupçonné d’avoir commandité cet assassinat, était porté au pouvoir.

La lumière vient d’être ainsi faite sur les conditions et les circonstances de l’assassinat de Thomas Sankara pour l'avocat qui parle d'assassinat d'origine criminelle. En entendant la confirmation des tests d’Adn, actuellement en cours à Paris, le médecin colonel-major, Fidèle Guébré, ancien directeur de la santé militaire, quand à lui a été inculpé pour avoir établit un faux certificat de décès suite à la mort de Thomas Sankara. Mort qu’il avait qualifiée de «naturelle».