La Nouvelle Tribune

Nigéria : l'armée tue 100 terroristes de Boko Haram, la secte attaque Damaturu

Espace membre

Alors qu’on apprend que l’armée nigériane a attaqué Boko Haram à Goniri tuant plus 100 terroristes, d'autres membres de la secte ont pris pour cible la ville de Damaturu dans le Nord-est du Nigéria. Plus de quatorze personnes ont perdu la vie aujourd’hui dans trois attentats-suicides dans la ville, capitale de l’Etat de Yobe. Un nouveau crime qui vient s’ajouter aux multiples déjà commis.

Jusque-là, aucune revendication n'a été faite. Mais tout porte à croire qu'il s'agit du groupe terroriste Boko Haram. La ville a été endeuillée plusieurs fois ces dernières années par les hommes de la secte malgré les mesures sécuritaires prises par les autorités publiques. Mais depuis quelques mois, Boko Haram a opté pour des attaques kamikazes, compliquant la tâche aux forces de sécurité. 

Rappelons qu'il y a quelque temps, le président tchadien avait parlé de la probable éviction de Shekau, voire de sa mort. La polémique a donc été relancée avec son absence dans les dernières vidéos publiées récemment. Même si dans plusieurs fichiers audios rendus publics, des experts croient reconnaître la voix du chef de la secte, il n'en demeure pas moins que son absence dans les vidéos conforte l'armée nigériane et le président Idriss Déby, pour qui Shekau est "hors jeu" depuis longtemps.