La Nouvelle Tribune

Idriss Deby sur la Centrafrique : Catherine Samba-Panza dirige une « transition chancelante »

Espace membre

Pour Idriss Deby Itno, le président tchadien, il est temps de mettre fin à la transition en Centrafrique. En visite à Paris ce lundi, il a fait savoir qu’il faille prendre des dispositions pour l’organisation des élections afin d’« arrêter » l’éternelle transition en cours dans le pays.

Le président tchadien a échangé avec son homologue français François Hollande. Au terme des discussions entre les deux chefs d’Etat, le président Déby a déclaré qu’il partage la position de François Hollande. A son avis, la transition en cours est « chancelante ». Sans ambages, le président tchadien a déclaré que mieux vaut « une mauvaise élection plutôt qu’une transition chancelante ».

Tout en demandant d’arrêter la transition dirigée par la présidente Catherine Samba-Panza, le président Deby appelle la communauté internationale à mettre la main à la poche pour permettre l’organisation des élections avant la fin de l’année 2015. Il estime également qu’après les récents affrontements qui ont fait 61 morts et 300 blessés, il est urgent de « régler la question des hommes en armes ».