La Nouvelle Tribune

Défection dans le clan Kabila : Moïse Katumbi claque la porte

Espace membre

La saignée continue dans le clan Kabila. Moïse Katumbi, le gouverneur du Katanga tourne le dos au président Joseph Kabila. Il a dans une déclaration politique publiée mardi soir, annoncé sa démission du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (Pprd), le parti au pouvoir.

Le gouverneur Moïse Katumbi accuse Joseph Kabila de « dérives inacceptables » à l’approche de la présidentielle de 2016. Selon lui « depuis un an, tout est mis en œuvre pour ne pas respecter la Constitution ». Il dénonce un égarement du Pprd et le chef de l’Etat dans une a tentative de violation de la constitution qu’il juge périlleuse pour la République démocratique du Congo et appelle toutes « les forces vives de la Nation » à voler au secours de « la jeune démocratie » congolaise. Selon le gouverneur katangais le mystère qu’entretient Joseph Kabila sur ses intentions à l’orée d’une présidentielle à laquelle il ne devrait pas prendre part est « suicidaire ». Moïse Katumbi rejoint ainsi le groupe de sept partis de la mouvance présidentielle qui avaient plutôt annoncé leur départ en formant le G7 contre tout projet despotique dangereux pour la paix et quiétude en Rdc.