La Nouvelle Tribune

Nigéria : l'armée avertit Shekau, ou son "fantôme"

Espace membre

Au Nigéria, les récentes déclarations de Shekau ont été uniquement distillées par voie audio. Alors que le président tchadien le disait blessé et complètement dépassé par les événements, voire même remplacé à la tête de Boko Haram, plusieurs enregistrements audios attribués au chef du groupe islamiste ont été distillés dans certains milieux et relayés par la presse occidentale.

Mais pour l'armée nigériane, tant que ce dernier ne diffusera pas une vidéo comme par le passé, tout portera à croire que les allégations sur sa disparition sont fondées. Mieux, les responsables de l'armée nigériane promettent une défaite certaine à Shekau ou son fantôme.

C'est en tout cas ce qu'a voulu faire comprendre un responsable de l'armée, le Colonel Rabe Abubakar : "Le franc conseil que nous donnons à Shekau, ou son fantôme, ou encore sa cohorte d'imitateurs, c'est de se rendre maintenant, car vous n'avez plus aucun endroit où vous cacher. Votre gang de criminels ne pourra plus opérer librement". M. Abubakar Rabe a également tenu à préciser que l'armée nigériane ne surestime pas ses victoires, qu'elles sont bien réelles : "Les forces armées nigérianes ne mentent pas à propos des victoires enregistrées depuis le lancement de la contre-insurrection dans le pays." estimant même que plusieurs membres de Boko Haram se sont rendus depuis le début des opérations rejetant la radicalisation du groupe terroriste.

Pour finir, il a appelé les populations au calme leur demandant de ne pas tenir compte des "soi-disant" messages audio de Shekau, de vaquer à leurs occupations. Pour lui les populations doivent également aider l'armée en dénonçant tous les individus suspects pour restaurer la dignité de la Nation Nigériane.