La Nouvelle Tribune

Médiation de la Cedeao au Burkina : Faure et Buhari en renfort

Espace membre

Les présidents Faure Gnassingbé du Togo et Muhammadu Buhari du Nigéria s’ajoutent aux président Macky Sall du Sénégal et Boni Yayi du Bénin pour désamorcer la bombe au Burkina Faso. Les quatre chefs d’Etats ont été mandatés par leurs pairs de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) après la session extraordinaire de ce mardi 22 septembre 2015 tenue à Abuja, pour reprendre la médiation au Burkina Faso.

Ils seront ce soir à Ouagadougou pour échanger avec les putschistes du Rsp dirigés par le Général Gilbert Diendéré, l’armée loyaliste, la société civile, la classe politique et tous les autres acteurs. Les quatre chefs d’Etats ouest-africains devraient aussi annoncer l’accord politique à proposer aux différentes parties impliquées dans la crise au Burkina Faso. Décriée après l’annonce du projet d’accord amnistiant les putschistes et incluant les cadors du parti de Compaoré pour la présidentielle reportée à novembre, la Cedeao aura fort à faire pour amener la société civile et le camp de Diendéré sur un terrain d’entente. Affaire à suivre.