La Nouvelle Tribune

Burkina : la Cedeao propose le retour de Kafando en échange d’amnistie aux putschistes

Espace membre

Elle est là, la bonne nouvelle de la médiation de la Cedeao pour la résolution de la crise au Burkina Faso. Elle a été annoncée dimanche par Macky Sall, le président sénégalais, président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

La Cedeao propose un «  projet d’accord politique de crise qui stipule le retour de la transition civile avec à sa tête, le président Michel Kafando ; une amnistie aux putschistes du Régiment de sécurité présidentielle (Rsp). Cet accord que propose la Cedeao prévoit également la participation des partisans de l’ancien président Blaise Compaoré à la prochaine élection présidentielle dont la date est reportée au 22 novembre. Les putschistes dirigés par le Général Diendéré n’ont pas encore approuvé cette proposition qui est faite au terme de tractations houleuses ce dimanche à l’hôtel Laico où des manifestants pro- putschistes étaient opposés aux anti-putschistes.