La Nouvelle Tribune

Burkina : coup d’Etat déclaré, Diendéré remplace Kafando

Espace membre

Coup d’Etat au Burkina Faso, la situation prend une allure inquiétante dans ce pays à quelques semaines de la fin de la transition conduite par le président Michel Kafando.

Le Régiment de sécurité présidentielle qui tient en otage tout le gouvernement depuis 24 heures a annoncé ce jeudi 17 septembre 2015 la dissolution des organes de la transition et proclamé une nouvelle transition qui sera dirigée par le général Gilbert Diendéré. Celui-ci, dans une déclaration faite ce jeudi a indiqué que lui et son groupe prennent en main le contrôle du pays et promettent organiser des élections inclusives. Concernant le président Michel Kafando, le premier ministre Mohamed Zida et les autres ministres du gouvernement gardés otages, il a indiqué qu’ils « vont bien et seront relâchés ». Animé d’un zèle héroïque, ce général putschiste a confié aux médias qu’ils sont passés à l’acte pour empêcher la déstabilisation du Burkina Faso.