La Nouvelle Tribune

Viols en Centrafrique : un casque bleu au cœur d’une nouvelle révélation

Espace membre

En Centrafrique une nouvelle révélation de viol commis par un casque bleu a été faite vendredi par des responsables de l’Onu. L’agent de Mission de l’Onu en Centrafrique (Minusca) accusé aurait eu une relation sexuelle avec une jeune fille qui est tombée enceinte.

Mercredi, des accusations accablantes contre les soldats de la Minusca avaient état de 15 cas d’abus sexuels sur des filles parmi lesquelles, une de 11 ans. Une source proche de la Minusca a condamné l’attitude du soldat qu’elle juge « en violation de la politique de non-fraternisation » chère à l’Onu. Hervé Ladsous, le chef des missions de Paix de l’Onu après une visite en Centrafrique a qualifié de « catastrophiques » les accusations de viols commis par des membres de la Minusca. L’identité du casque bleu mis en cause dans les révélations de ce vendredi n’a pas été dévoilée.

Mais a-t-on indiqué, les autorités du pays ont déjà été informées. En réaction aux récurrentes accusations d’abus sexuels contre la Minusca, selon M. Ladsous, les Nations Unies ont bloqué le paiement destiné aux « casques bleus venant de 09 pays ».