La Nouvelle Tribune

Nigéria : l'armée reprend la ville de Gamboru

Espace membre

Une victoire stratégique enregistrée au Nigéria. L'armée nigériane a réussi à vaincre la secte islamiste dans la ville frontalière de Gamboru.  Une avancée à saluer puisque cette ville était contrôlée depuis près d'un an par les combattants de Boko Haram. Les habitants de la ville camerounaise voisine de Fotokol ont accueilli avec joie cette nouvelle.

Dans un geste de fraternité, les militaires nigérians ont même traversé le fameux pont pour saluer leurs homologues camerounais et tchadiens postés aux abords de Fotokol pour protéger les habitants contre les incursions des hommes de Shekau. Depuis quelques mois, la secte islamiste est mise en difficulté par les armées tchadiennes et camerounaises qui ne ménagent aucun effort pour sécuriser leurs frontières. Avec l'arrivée de Buhari au pouvoir, le limogeage de certains responsables de l'armée et la réorganisation de la lutte contre Boko Haram, plusieurs victoires ont également été enregistrées au Nigéria.

Situation qui a oblligé le chef de la secte à couper court à ses propagandes vidéos et opter pour des diffusions sonores. La ville de Gamboru libérée devrait selon certaines sources servir de base militaire à la force composée de militaires tchadiens, nigérians, nigériens, camerounais et béninois. Cette force devrait vraisemblablement être mise sur pied très rapidement.