La Nouvelle Tribune

Guinée : la Côte d'Ivoire et le Ghana ont empêché le retour de Dadis

Espace membre

Et c'est encore raté! Le retour tant attendu de l'ancien président déchu Moussa Dadis Camara a encore fait pschitt. En effet, après une premier échec, l'ex-putschiste avait décidé de retenter son aventure, cette fois-ci, sans en faire la publicité. Il avait pris place à bord d'un avion à destination de la Côte d'Ivoire, pays à partir duquel il devait prendre une correspondance pour la Guinée.

Un parcours incompressible, puisqu'il n'y a aucun vol direct Ouagadougou-Conakry. Ne faisant l'objet d'aucune poursuite internationale, et étant citoyen d'un pays membre de la CEDEAO, Moussa Dadis Camara pensait bénéficier de la libre circulation dans les pays membres, pour se rendre en Côte d'Ivoire sans autorisation ivoirienne.

Mais à quelques minutes de l'aterrissage, le commandant de bord a annoncé que le vol devait se diriger vers Accra faute d'accord d'atterrissage en Côte d'Ivoire. Une fois à Accra, les autres passagers de l'avion ont pu débarquer et Dadis a ainsi été renvoyé dans son pays d'accueil, le Burkina Faso. Ses avocats se sont plaints d'une violation de l'accord de libre circulation dans les pays de la CEDEAO sans succès. C'est ainsi que le projet de retour de Moussa Dadis Camara a été une fois encore un échec.