La Nouvelle Tribune

Nigéria : le Général Buratai chef de l'armée échappe à une attaque de Boko Haram

Espace membre

Face aux défaites enregistrées ces derniers mois sur le terrain, Boko Haram a décidé de jouer ses dernières cartes. Entre les kamikazes envoyés dans les villes et les attaques surprises, le groupe a essayé il y a quelques heures de s'en prendre directement au commandement nigérian. 

En effet, en déplacement dans la partie septentrionale du pays, à une quarantaine de km de la ville de Maiduguri, le cortège du général Tukur Buratai, chef de l'armée nigériane nommé récemment par le président Buhari, a été attaqué par un groupe de terroriste appartenant à la secte islamiste Boko Haram. Contre toute attente, les soldats accompagnant le général ont riposté vigoureusement tuant 10 des terroristes et capturant 5 autres. Toutefois, un soldat a été tué dans les affrontements. Le général est, quant à lui, sorti indemne de cette attaque. 

Rappelons que ces derniers jours ont eu lieu au Tchad, des réunions dans le cadre de la constitution des forces mixtes composées des militaires béninois, tchadiens, nigériens, camerounais censés apporter un soutien à leurs homologues nigérians. D'après les officiels des différents pays, le déploiement des militaires serait imminent.