La Nouvelle Tribune

Burundi : assassinat d’une autre figure de l’armée

Espace membre

Encore un assassinat de personnalité dans le rang de l’armée burundaise. Figure marquante des ex-forces armées burundaises (Fab) durant la décennie de guerre  civile qui a décimé le Burundi, le colonel Jean Bikomagu a été assassiné ce samedi 15 août 2015 à Bujumbura, la capitale du pays. Des individus armés ont fusillé  le véhicule à bord duquel il était en compagnie de sa fille devant son domicile.

Présenté comme un proche du président Pierre Nkurunziza, Jean Bikomagu était avait combattu parmi les rebelles hutu du Cndd-Fdd au pouvoir. Sa fille avec qui il rentrait au moment de l’attaque, a été grièvement blessée. L’assassinat du colonel Jean Bikomagu un peu moins de deux semaines après celui du général Adolphe Nshimirimana, un puissant homme du régime en place, et l’assassinat manqué de Pierre-Claver Mbonimpa, est un nouveau signe de la dégradation de la situation sécuritaire au Burundi, où la crainte d’une nouvelle guerre hante les populations dans la capitale Bujumbura.