La Nouvelle Tribune

Lutte contre Boko Haram : les USA refusent de vendre des armes au Nigéria

Espace membre

Dans la lutte contre Boko Haram, les Nigérians ne sont pas au bout de leurs peines. Pourtant soutenu par les USA de Barack Obama, le Nigéria ne pourra malheureusement pas acheter des armes auprès de son supposé allié.

En cause, une loi américaine qui interdit de livrer des armes à un pays accusé de bafouer le droit des prisonniers. Hors le Nigéria est depuis quelques mois accusé par des ONG de massacrer des présumés membres de Boko Haram. Une situation ubuesque qui pousse bon nombre d'africains à se demander si les USA soutiennent réellement les pays africains dans leur lutte contre le terrorisme.

Enervé par cette situation, le président Buhari n'a pas hésité à dire son mécontentement en pleine visite aux USA, dénonçant l'inflexibilité des USA. Son pays a toutefois pu obtenir un soutien financier de la banque mondiale dans le cadre de la reconstruction du nord du Nigéria saccagé par les actes terroristes. Mais à quoi peut servir une reconstruction si le nord n'est pas encore complètement débarrassé du terrorisme.

Lire Lutte contre Boko Haram : Buhari critique les USA

La Russie comme solution?

Dans son élan contre le terrorisme, Muhammadu Buhari peut explorer une autre piste : celle de la Russie qui a montré sans ambages son soutien à un autre pays africain attaqué par la secte islamiste : le Cameroun. En effet le Cameroun a reçu il ya quelques mois du matériel militaire en provenance de la Russie. Le pays de Vladimir Poutine avait également apporté son soutien et félicité les pays africains qui s'unissaient contre la secte. 

Lire Lutte contre Boko Haram au Cameroun : la Russie félicite les africains pour leur union

Une voie que pourrait explorer le Nigéria, pour acquérir des armes plus efficaces.