La Nouvelle Tribune

Nouvelles attaques au Cameroun : deux mendiantes tuent 13 personnes

Espace membre

De nouvelles attaques ont été enregistrées ce mercredi au Cameroun. Deux fillettes kamikazes ont tué 13 personnes dans deux différentes attaques dans deux quartiers de la ville de Maroua située dans le nord du pays.

Déguisées en mendiantes, les deux fillettes kamikazes ont déclenché leurs engins explosifs aux milieux des foules dans le marché central de Maroua et dans un quartier voisin. La ville de Maroua est la capitale régionale de l’extrême nord du Cameroun, QG des opérations militaires contre la secte nigériane Boko Haram. Cette double attaque survient une semaine après deux attentats survenus il y a une semaine à proximité d’un camp de l’armée camerounaise à Fotokol.

Les deux kamikazes étaient habillées en Burka. A cheval sur le Nigéria, le Tchad, le Cameroun et le Niger la secte terroriste nigériane multiplie ses attaques. Sa nouvelle stratégie d’attaque suicide complique la lutte engagés par la coalition régionale des forces pays frontaliers du Nigéria. Cette stratégie que beaucoup assimilent à un affaiblissement du groupe djihadiste affilié à l’Etat islamique (Ei), a déjà fait des centaines de victimes pour le compte de ce mois de juillet particulièrement tragique.