La Nouvelle Tribune

Nigeria : Boko Haram reprend Damasak

Espace membre

Comme on pouvait l'imaginer, les éléments de Boko Haram ont repris la ville de Damasak récemment abandonnée par les forces armées tchadiennes et nigériennes. Mais que fait donc l'armée nigériane? De Goodluck Jonathan à Muhammadu Buhari, la gouvernance et la gestion de la crise terroriste semble être la même : beaucoup d'effet d'annonces pour très peu de résultats.

Alors que les militaires tchadiens et nigériens qui assuraient la sécurité dans la ville de Damasak ont décidé de se retirer pour des questions de sécurité, l'armée nigériane qui a normalement autorité sur son territoire, y compris donc la ville de Damasak, n'a pas jugé bon de prendre le contrôle de la ville. Une situation tout à fait étonnante pour un pays qui veut en finir avec le terrorisme. C'est ainsi que, en toute logique, le groupe qui se dit contre l'éducation occidentale, mais qui s'attaque depuis plusieurs mois aux intérêts nationaux et à des populations sans défense (y compris des populations musulmanes) Boko haram, a donc repris sans aucune difficulté le contrôle de la ville de Damasak.

Boko Haram multiplie depuis quelques mois des attaques chez les alliés tchadiens, camerounais et nigériens.  Ces derniers se défendent vaille que vaille contre la menace islamiste.