La Nouvelle Tribune

Côte d’Ivoire : Ouattara pense-t-il déjà à un troisième mandat ?

Espace membre

Il y pense également. Le président de la république de Côte d’Ivoire, Alassane Dramane Ouattara, songe également à retoucher les textes fondamentaux de son pays. C’est en tout cas, ce qu’a confié lors d’une conférence de presse organisée mardi dernier au palais des congrès à Cotonou au Bénin, le président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Kigbafori Soro.

Répondant  à une question sur les dispositions prises par le Parlement ivoirien pour ne pas que des scènes comme celles qui se sont produites en Côte d’Ivoire au lendemain du deuxième tour de la présidentielle de 2010 avec deux présidents à la tête de l’Etat ne reproduisent, le chef du parlement de Côte d’Ivoire a fait savoir que le président de la république mène des réflexions dans le sens de réviser la Constitution. Et ce, afin d’y introduire des reformes dans cette optique.

Un troisième en perspective ?

Ce projet de révision de la constitution ivoirienne n’est en soi pas une mauvaise initiative. Mais le moment et le contexte amène à se poser un certain nombre de questions. Notamment sur une probable modification pour se maintenir au pouvoir après son deuxième et dernier mandat constitutif s’il venait à être réélu lors des élections d’octobre prochain. Il est vrai que le motif n’est pas encore clair. Mais il est à craindre que les velléités anti-démocratiques qui ont cours actuellement dans bon nombre de pays africains ne le gagne et que le syndrome d’un troisième mandat ne le gagnent.