La Nouvelle Tribune

Près de 50 milliards $ d’évasion fiscale par an, l’autre saignée du continent africain

Espace membre

L’information a été révélée lors d’un sommet des ministres des finances de l’Union Africaine au Nigeria.  L’Afrique perd chaque année près de 50 milliards de dollars engloutis dans une évasion fiscale d’envergure hors du continent dont la majorité concerne les multinationales.  

Pour commettre leur forfait ces entreprises surfent sur la vague de la compétition entre Etats donc du plus offrant. Ainsi afin d’attirer ou de retenir « ces partenaires économiques » les pays n’hésitent pas à dérouler le tapis rougis en multipliant les incitations fiscales : suppression temporaire de droits de douane ou d’impôts, multiplications de zones franches… Une autre combine consiste à surévaluer les importations et sous-évaluer les exportations ainsi les coûts de la fiscalité locale restent presque insignifiants.

Le continent gagnerait à mutualiser ses réglementations fiscales afin d’arrêter cette saignée de plus qui s’ajoute à la longue liste qui prive les populations de services de base comme les hôpitaux et écoles.