La Nouvelle Tribune

Lutte contre Boko Haram au Cameroun : des militaires limogés pour détournement

Espace membre

Au Cameroun Paul Biya et ses militaires s'investissent vaillamment dans la lutte contre la secte islamiste nigériane Boko haram. Et dans cette lutte, le président Biya ne tolère aucun débordement, y compris venant des militaires sur le front. En effet depuis le début des combats, plusieurs actes sont posés pour motiver les troupes au front.

Des primes financières aux armes et équipements, en passant par des dons en nature dont nourritures et autres, un effort est fait par le gouvernement pour aider les forces armées. Mais comme dans tout troupeau, l'armée camerounaise regorge de brebis galeuses. Et c'est dans l'optique de lutter contre ces brebis, que le président Paul Biya a fait licencier deux officiers de l'armée pour détournement des efforts de guerre contre Boko Haram, entendez par là, les dons (financiers et/ou en nature) du pays aux militaires.

Lire Cameroun : Eto'o veut aider les victimes de Boko Haram

D'après la presse camerounaise, il s'agirait du colonel Ernest Mbila et le lieutenant Zacharie Nkoumou Nkoumou. Ces derniers seront présentés devant un tribunal militaire pour répondre de leurs actes. Ce n'est pas la première fois que le pays prend une décision du genre. Le gouvernement de Paul Biya tient à ce que ces troupes soient motivés, mais surtout que rien ne vienne les éloigner de leurs objectifs. Une discipline à saluer!