La Nouvelle Tribune

Afrique : Appel pour une mobilisation contre la destruction des biens culturels

Espace membre

L’Ecole du Patrimoine Africain (EPA) de Porto-Novo au Bénin a abrité le vendredi dernier dans sa salle polyvalente, une conférence initiée par cette institution sur le thème « destruction des biens culturels en Afrique : enjeux et solutions ».

Cette conférence a été animée par quatre conférenciers sur différentes thématiques et grâce à la modération générale de Nouréini Tidjani-Serpos, ancien Sous-Directeur Général pour la culture à l’Unesco. Il s’agit de Samuel Kidiba, directeur de l’EPA, Joseph Adandé, historien de l’art, maître de conférences des universités-Cames, Alexis Adandé, archéologue, maître assistant des universités Cames, Dodji Amouzouvi, socio-anthropologue, maître de conférences des universités-Cames.

L’objectif de cette conférence est de croiser les regards des professionnels du patrimoine, des historiens de l’art, des archéologues, des socio-anthropologues, des chercheurs  sur le phénomène de destruction des biens culturels. Au terme de cette conférence riche en apports et interventions diverses des participants, un document a été concocté par les participants dénommé « Appel de Porto-Novo » et vise à mobiliser et à sensibiliser la communauté internationale et africaine en particulier, sur la nécessité de préserver et de protéger le patrimoine en toute circonstance.

Ce document sera envoyé à l’Unesco, à l’Ua, à la Cedeao, à l’Uemoa, à la Ceeac, à la Sadec, à l’Union du Maghreb arabe. Aussi des démarches seront entreprises à l’endroit du gouvernement du Bénin et du Congo, pays d’origine du directeur de l’EPA Samuel Kidiba, aux fins d’amener ces deux gouvernements à faire inscrire la question à l’un des points du prochain sommet de l’Ua. Il s’agira aussi de considérer la nécessité pour les Etats africains et la communauté internationale de créer des stratégies innovantes pour arrêter le développement des actions terroristes, la nécessité de concevoir et de mettre en œuvre à l’échelle continentale un ensemble de programmes éducatifs visant d’une part à donner aux jeunes de tous les niveaux de l’enseignement une bonne éducation civique, un programme et une illustration au patrimoine et à la diversité culturelle et d’autre part.

Il est également prévu d’éduquer cette jeunesse et à sensibiliser les forces de défense et de sécurité, les communautés sur l’urgence et la nécessité de préserver et de protéger les biens culturels et enfin l’organisation d’une réunion internationale à l’EPA d’ici la fin de l’année 2015 sur la question. Elle devrait se tenir avec le concours de l’Ua, de l’Unesco, des Organisations régionales et sous-régionales. Cet Appel invite enfin toutes les populations, les forces de défense et de sécurité, à la préservation et à l’intégrité et la sécurité des biens culturels, mais surtout à dénoncer et combattre les terroristes et les agresseurs du patrimoine