La Nouvelle Tribune

Immigration clandestine : des africains s'entretuent à cause d'un différend religieux

Espace membre

Après la disparition de plusieurs centaines de migrants au large des côtes italiennes, c'est un nouveau drame que rapportent les médias occidentaux qui citent des sources policières italiennes. En effet, une dizaine de migrants chrétiens auraient été jetés dans la mer par un groupe d'immigrants de confession musulmane.

Les clandestins, tous des africains ont eu un violent échange pendant le trajet en mer, à propos de leurs religions. Les victimes, au nombre de 12, sont originaires du Nigéria et du Ghana et sont de confession chrétienne. Ils ont été attaqués par 15 autres immigrants musulmans originaires de Côte d'Ivoire, du Sénégal, du Mali et de la Guinée. L'histoire a été rapportée par d'autres chrétiens survivants, qui ont dû se battre pour rester en vie. A l'arrivée, la police a pu mettre aux arrêts les accusés sur dénonciation de ces derniers, le temps de mener les enquêtes nécessaires.

Ce n'est pas la première fois qu'un drame survient pendant les voyages des immigrés clandestins. Mais c'est bien la première fois que de tels faits sont rapportés. En Afrique, les conflits religieux ont pris de l'ampleur ces dernières années allant jusqu'à opposer des familles et des peuples jadis pacifiques.