La Nouvelle Tribune

Italie : près de 400 migrants décèdent dans un naufrage

Espace membre

Le drame de Lampedusa qui avait frappé de plein fouets l'Italie et les migrants africains semble ne pas être le dernier. Face à l'inaction des gouvernants africains pour endiguer la fuite des citoyens des différents pays concernés, un nouveau drame vient de se produire au large des côtes italiennes plus précisément près de Reggio Calabria. 

Plusieurs centaines de morts sont à déplorer. Les survivants parlent de 400 victimes, alors que l'Italie avait dénombré 366 décès lors du drame de Lampedusa. Depuis la chute du régime libyen de Mouammar Kadhafi, les immigrés affluent sur la côte italienne. Des drames se produisent donc depuis quelques années, l'Italie ayant du mal à faire face à la situation; on parle de 6000 personnes qui ont afflué vers l'Italie entre dimanche et lundi dernier. Ce nouveau drame vient rappeler l'échec de la gouvernance dans la plupart des pays africains, mais surtout l'échec du partage des richesses nationales.

Les gardes côtes ont signalé avoir subi ce week-end des tirs de trafiquants qui essayaient de récupérer une barque. Il faut dire que le trafic de transport des immigrants est un "commerce" plutôt lucratif. Ces derniers payent plusieurs milliers d'euros par personne, dans certains cas, des économies de plusieurs années pour pouvoir joindre l'hypothétique paradis européen. L'Europe enlisé dans une crise financière depuis 2008 a vu, ces dernières années, une montée du racisme et de la xénophobie, preuve que ce qui attend ces immigrants, futurs sans-papiers, est un avenir bien plus dramatique qu'ils ne le pensent.