La Nouvelle Tribune

Exactions de Boko Haram : Malam Fatori sauvée, les habitants parlent

Espace membre

Tenue depuis le mois de novembre 2014 par les combattants de Boko Haram, la ville de Malam Fatori vient d'être libérée par les forces armées tchadiennes et nigériennes. Ils ont repris une ville dépouillée de ses habitants. 

Seuls les invalides, les personnes âgées et plusieurs centaines de femmes ont dû rester dans la ville, cohabitant de facto avec les miliciens d'Abubakar Shekau. Miliciens qui les surveillaient en permanence d'après leurs témoignages. Les magasins et habitations ont été saccagées, d'autres brûlées. Les hommes de la secte ont littéralement détruit une partie de la ville, selon les forces alliées qui n'ont pu que constater les dégâts. 

Arrivés dans la ville pour la libérer, les armées tchadiennes et nigériennes n'ont pas eu à combattre; les miliciens s'en étaient allés, sentant leur défaite prochaine. Mais plusieurs habitants ont affirmé, que dans leur fuite, ils auraient kidnappé des dizaines de femmes. Ces femmes, dénudées ont été contraintes de suivre les terroristes vers une destination inconnue. Partis à leur recherche, les militaires alliés sont tombés dans une embuscade qui a fait une dizaine de morts parmi les militaires et une centaine parmi les terroristes. Savourant leur victoire, les alliés craignent pourtant que des mines et autre pièges aient été posés par les ennemis. 

La coalition formée par le Nigéria, le Niger, le Cameroun et le Tchad ont remporté plusieurs batailles semant la zizanie parmi les troupes terroristes. Mais ces derniers multiplient les attaques dans différentes villes et ne cessent d'enlever des femmes et enfants.