La Nouvelle Tribune

Nigéria : l’Inec accusé de favoriser l’Apc de Buhari

Espace membre

Le professeur Attaihiru Jega, président de la Commission électorale indépendante nigériane (Inec) est accusé de favoriser l’Apc, le parti de Muhammadu Buhari, le principal challenger du président Goodluck Jonathan à la présidentielle dont le résultat final est encore attendu pour ce mardi.

Godday Orubebe, le représentant du parti du Pdp auprès du Centre de collecte des données pour la présidentielle, a déclaré que le professeur Attaihiru Jega a fait preuve de partialité au profit de l’Apc. Il a dénoncé le fait que le président de l’Inec ait accepté la mise en place d’une commission d’enquête pour examiner les plaintes de fraude déposées par l’Apc à propos de l’Etat de Rivers alors qu’il aurait refusé dans le même temps, de faire examiner les requêtes du Pdp concernant Kano, Katsina, Jigawa, et Kaduna.

De même Orubebe a accusé le professeur Jega d’être au courant des résultats avant les autres membres de l’Inec. De son côté, le président de l’Inec a balayé du revers de la main ces accusations. Selon lui, aucune plainte du Pdp relative à des fraudes de l’Apc à Kano, Katsina, Jigawa, et Kaduna n’est parvenue à son bureau.