La Nouvelle Tribune

Idriss Déby : Boko Haram fuit, il n'est plus le même que celui de janvier

Espace membre

Dans un message rendu public, le président tchadien, Idriss Déby, dont le pays est activement engagé dans la lutte contre la secte islamiste nigériane Boko Haram a donné un peu plus d'informations sur les combats qui opposent ses hommes à ceux d'Abubakar Shekau.

Pour lui la peur a changé de camp, et les terroristes de Boko Haram s'enfuient désormais face aux renforts tchadiens : « Aujourd’hui, Boko Haram fuit et les soldats tchadiens le cherchent dans les bois à l’intérieur du Nigéria, aux frontières avec le Niger et le Cameroun. Boko Haram d’aujourd’hui n’est plus Boko Haram du début janvier, il a beaucoup perdu du terrain et des centaines de ses membres. Boko Haram doit se rendre à l’évidence et ses membres doivent se rendre aux postes militaires les plus proches » a t-il déclaré.

Boko Haram perd 200 hommes dans un affrontement avec l'armée tchadienne

Près de 5000 hommes ont été déployés par le Tchad en appui aux militaires nigérians et camerounais. La secte qui ne s'avoue pas encore vaincue a lancé depuis quelques jours une série d'attaques à la bombe menées des kamikazes qui sont souvent très jeunes.Preuve que boko Haram perd du terrain, plusieurs villes ont été reprises par les forces loyalistes, notamment la ville de Baga dans laquelle plusieurs centaines de personnes avaient été tuées par les islamistes.