La Nouvelle Tribune

Abdoulaye Wade : Macky Sall est un descendant d'esclaves anthropophages

Espace membre

L'ancien président sénégalais n'en revient toujours pas que son fils, le tout puissant ministre aux compétences multiples soit emprisonné. Après avoir tout tenté, intimidations, appel à Obama et Hollande, le voilà versé dans des insultes abjectes indignes d'un personnage de son rang. 

On ne le dira jamais assez, les africains ont une manie d'hiérarchiser leur société. Dans bon nombre de pays africains, ces considérations existent toujours (exemple du Rwanda pré-génocide). Mais ce qui rend la situation absurde c'est qu'un vieil homme censé être instruit qui plus est ancien président de la République en vienne à des déclarations pareilles.

En effet d'après la presse sénégalaise, Abdoulaye Wade en manque d'arguments pour décrédibiliser son adversaire l'a accusé d'être un descendant d'esclaves : "C'est un descendant d'esclaves (ndlr : Macky Sall). Les villageois l'ont sorti de là-bas. Il n'était pas sorcier, mais ses parents étaient anthropophages (pratique qui consiste à consommer de la chair humaine). Ses parents mangeaient des bébés et on les a chassés du village, a-t-il accusé.  C'est progressivement qu'ils ont commencé à fréquenter les êtres humains normalement Vous pouvez accepter vous les sénégalais qu'il soit au dessus de vous, mais moi, jamais je n'accepterai que Macky Sall soit au dessus de moi. Jamais mon fils Karim n'acceptera que Macky Sall soit au dessus de lui. On serait dans d'autres situations, je l'aurai vendu en tant qu'esclave, a-t-il lancé.  On espérait ne pas en arriver là, mais je vous le dis, plus il avancera, plus j'avancerai. Tant que je vivrai, je ne le laisserai pas faire. Ne nous en faites pas, il ne se passera rien. Macky Sall n'a pas d'éléments dans l'armée. Si toutefois il fait appel à l'armée, je ferai pareil et on verra " a t-il publiquement déclaré face à la presse dans une de ses résidences au Sénégal. 

Voir la vidéo d'Abdoulaye Wade traitant Macky Sall de descendant d'esclaves

Que certains africains soient encore à ce niveau à traiter les autres africains d'esclaves devrait nous faire réfléchir, surtout quand on se rappelle que les africains étaient les artisans de la déportation de leurs frères en complicité avec les européens. Le vieux a complètement perdu la raison, et il reste encore beaucoup à faire pour changer les mentalités.