La Nouvelle Tribune

Boko Haram : le Cameroun et le Nigéria vont contrôler la diffusion des informations

Espace membre

Pour une meilleure efficacité du plan de lutte contre Boko Haram, le Cameroun et le Nigéria, les deux principaux pays ciblés par la secte islamique étendent leur coopération au contrôle de la diffusion des informations dans les médias.

En effet, il paraît évident que le succès des ripostes des deux pays soit directement lié à l'effet de surprise. Et qui dit surprise, dit forcément contrôle des informations. Ainsi les pays vont se consulter avant la diffusion des informations dans les médias pour ne pas compromettre les opérations en cours chez le voisin. 

Outre cette coopération, les deux pays s'accordent sur plusieurs autres mesures telles que la facilitation des extraditions entre les deux pays pour les besoins des enquêtes, la mise en place de campagnes de sensibilisation des peuples frontaliers, des autorités traditionnelles et religieuses et la lutte contre les trafics en tout genre qui pourraient alimenter les groupuscules terroristes. Ces décisions ont été prises suite à l'organisation d'une réunion sur la sécurité organisée par les deux pays à Yaoundé au Cameroun.