La Nouvelle Tribune

Lutte contre Boko Haram : la Ceeac prévoit un plan de 50 milliards Fcfa pour la guerre

Espace membre

La chaîne de solidarité des chefs d’Etats et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac) contre Boko Haram est activée. Réunie lundi à Yaoundé, dans la capitale camerounaise, la Ceeac au terme d’un sommet d’urgence contre la menace Boko Haram, a annoncé un plan de guerre qui coûtera 50 milliards de F Cfa. 

Les chefs d’Etats de cette communauté économique régionale se sont mis d’accord pour mobiliser cette importante somme pour faire face à la secte nigériane qui a déjà frappé au Cameroun et au Tchad, les deux pays  de la communauté engagés aux côtés du Nigéria, du Niger et du Bénin dans la lutte contre les hommes de Aboubakar Shekau dans le nord du pays de Goodluck Jonathan. Le plan de soutien aux pays engagés sur le front contre Boko Haram, annoncé par le Conseil de paix et de sécurité de l’Afrique centrale (Copax) prévoit en dehors de l’aide financière, un appui militaire constitué d’équipements et de troupes.

Tout en s’engageant à appuyer les pays engagés sur le champ, les pays de la Ceeac ont également décidé de renforcer la veille permanente de leurs territoires et d’huiler davantage les services de renseignements et de partage d’information sécuritaire.

Au-delà d’une action de la Ceeac, il est également envisagé, des actions de collaborations à l’échelle de la Cedeao. Notamment dans le but de lutter contre la piraterie maritime dans le Golfe de Guinée afin de mieux fragiliser Boko Haram pour enfin l’éradiquer.