La Nouvelle Tribune

Idriss Deby : «Boko Haram doit savoir que la guerre est semblable au feu »

Espace membre

Au sommet des chefs d’Etats de la communauté économique des Etats de l’Afrique centrale, le président tchadien Idriss Deby Itno  a prévenu la secte terroriste nigériane Boko Haram des conséquences fâcheuses de la guerre qu’elle a provoquée.  

« Boko Haram doit savoir que la guerre est semblable au feu. Lorsqu’elle se prolonge, elle met en péril ceux qui l’ont allumé » a déclaré le chef de l’Etat tchadien, président en exercice de la Ceeac.  Aussi a-t-il assuré, «Boko haram n’aura pas droit de cité en Afrique centrale ». Sachant bien que cela ne peut être ainsi sans une collaboration effective franche entre les pays voisins de la Ceeac, il a appelé tous les Etats membre de la communauté à renforcer la chaîne de solidarité qui les lie. Face à Boko Haram a-t-il indiqué,  la Ceeac doit apporter sa contribution. De même, il a invité les pays qui ne sont pas encore touchés à ne pas être spectateurs de ce qui arrive aux pays en lutte contre Boko Haram.

Egalement de la partie, le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya a salué l’élan de solidarité de son homologue tchadien engagé à ses côtés pour lutter contre la menace Boko Haram. Pour lui, Boko haram est composé de partisans d’une société obscurantiste et tyrannique qui ont pour objectif de briser les fondements d’une société moderne et tolérante dans laquelle la liberté de religion, la jouissance des droits de l’homme, sont garanties. Tout en appelant lui aussi à un resserrement de l’étau autour de Boko Haram, le président camerounais a expliqué qu’il ne s’agit pas d’une croisade contre l’Islam.