La Nouvelle Tribune

La Libye refuse de livrer Seif al-Islam à la CPI

A lire

Afrique : Le Maroc veut adhérer à la CEDEAO

Nigéria : Abubakar Shekau déclare avoir tué Tasiu, un de ses fidèles lieutenants

se connecter
se connecter

Le sort du fils de Kadhafi fait figure de test pour le nouveau gouvernement. Les autorités libyennes veulent juger en Libye Seif al-Islam Kadhafi, arrêté dans la nuit de vendredi à samedi et soupçonné de crimes contre l'humanité, a affirmé dimanche 20 novembre le ministre de la Justice au sein du Conseil national de transition (CNT), Mohammed al-Allagui. "Nous voulons que le procès de Seif al-Islam ait lieu en Libye car la justice locale est la règle et la justice internationale l'exception", a déclaré Mohammed al-Allagui.

"Nous avons les garanties nécessaires pour un procès équitable, en particulier après l'amendement d'une loi garantissant l'indépendance de la justice par rapport à l'exécutif", a-t-il assuré.

Il rejette ainsi les demandes des Etats-Unis, de l'Union européenne, de la France et de la Grande-Bretagne de faire juger Seif al-Islam par la Cour pénale internationale (CPI).

"Il n'avait pas vraiment peur" ...

Lire la suite sur le site du nouvel observateur