La Nouvelle Tribune

La Libye refuse de livrer Seif al-Islam à la CPI

Espace membre

Le sort du fils de Kadhafi fait figure de test pour le nouveau gouvernement. Les autorités libyennes veulent juger en Libye Seif al-Islam Kadhafi, arrêté dans la nuit de vendredi à samedi et soupçonné de crimes contre l'humanité, a affirmé dimanche 20 novembre le ministre de la Justice au sein du Conseil national de transition (CNT), Mohammed al-Allagui. "Nous voulons que le procès de Seif al-Islam ait lieu en Libye car la justice locale est la règle et la justice internationale l'exception", a déclaré Mohammed al-Allagui.

"Nous avons les garanties nécessaires pour un procès équitable, en particulier après l'amendement d'une loi garantissant l'indépendance de la justice par rapport à l'exécutif", a-t-il assuré.

Il rejette ainsi les demandes des Etats-Unis, de l'Union européenne, de la France et de la Grande-Bretagne de faire juger Seif al-Islam par la Cour pénale internationale (CPI).

"Il n'avait pas vraiment peur" ...

Lire la suite sur le site du nouvel observateur