La Nouvelle Tribune

Guerre en Libye: l'avis de la journaliste britannique Lizzie Phelan

A lire

Afrique du sud : Jacob Zuma choqué des inégalités entre noirs et blancs malgré la fin de l’apartheid

Il y a pire que le terrorisme islamiste selon Bill Gates

se connecter
se connecter

(source Oumma) Autre point de vue, à la fois dissonant et dissident : celui de la journaliste britannique Lizzie Phelan. Le 4 octobre, lors d’une conférence anti-guerre organisée à Oxford, la correspondante de guerre, de retour de Libye, a tenu un cinglant réquisitoire contre ses confrères des grands médias, coupables -à ses yeux- de s’être totalement alignés sur la propagande et l’occultation des gouvernants occidentaux.

 

 

Pour voir toutes les interventions cliquez ici (vidéo en anglais)