La Nouvelle Tribune

Présidentielles 2012 : Un Béninois candidat en France

Espace membre

Il s’appelle Patrick Lozès. Fils d’un ancien ministre du Bénin, et ancien président du Conseil représentatif des associations noires de France(Cran), cet homme de couleur brigue la magistrature suprême en France. Et comme la droite et surtout la gauche, il se prépare pour l’élection présidentielle d’Avril 2012. Candidat au nom du mouvement « Allez la France », il entend défendre, comme depuis toujours, les droits des minorités.

«Je souhaite me porter candidat à l’élection présidentielle de 2012 parce qu’il est temps que les minorités, et tous ceux qui se sentent aujourd’hui exclus de notre vie économique, politique et sociale, se disent que le ciel est leur seule limite. Je souhaite que, tous ensemble, nous brisons le plafond de verre ». C’est le sens que l’auteur lui-même donne à sa candidature. Le 22 septembre dernier, il a exposé devant des centaines de sympathisants, la vision pour une France plus égalitaire et plus juste. « Ma candidature se place dans le droit fil des hommes qui refusant le fatalisme et la résignation ont cru en la France et qui, soutenus par une poignée d’individus déterminés sont parvenus à la transformer. Car enfin, si la France a avancé au fil de son histoire c’est grâce à des hommes et des femmes qui un jour se sont levés pour dire ce qui leur paraissait juste énoncer leur part de vérité, refuser les circonstances établis. Tél est le sens de ma candidature : inviter les invisibles et les sans voix au banquet républicain, en faire des enfants de la nation, des enfants comme les autres », affirme Patrick Lozès qui se plait à dire qu’il est le candidat de la jeunesse. Toujours dans sa peau de défenseur de la cause des minorités et des sans voix, l’ancien président du Cran s’en prend aux Le Pen et au Front National. « Nous devons lutter contre la lepénisation des esprits, parce qu’elle enferme la France sur elle-même et l’empêche d’identifier puis d’utiliser au mieux ses atouts », a-t-il déclaré. Son discours trouvera forcement un écho favorable auprès de 11 millions de français, noirs, arabes, juifs et homosexuels, tous victimes de discrimination et d’injustice et qui sont pourtant des citoyen à part entière qui demandent aussi e toute égalité, le respect de leurs droits.

Docteur en pharmacie, titulaire d’un Dea en toxicologie et d’une maîtrise de sciences biologiques et médicales, Patrick Lozès né en 1965 à Porto Novo est le fils de Gabriel Lozès, ancien ministre de la santé puis des affaires étrangères du Bénin. En 2002, il est candidat aux élections législatives dans la première circonscription de Paris. Un an plus tard, il crée le Cercle d’action pour la diversité(Capdiv) qui milite contre les discriminations à l’égard des noirs, des juifs et des homosexuels. En 2005, il fonde le Cran qui établit des statistiques sur les cas de discriminations en France.