La Nouvelle Tribune

De Cotonou à Nouakchott : Besancenot toujours ambassadeur

Espace membre

Hervé Besancenot vient d'être nommé ambassadeur en Mauritanie. Par décret du président de la République française en date du 5 septembre 2011 portant nomination d'un ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République française près de la République islamique de Mauritanie, M. Besancenot poursuit sa carrière dans la diplomatie. Après son séjour à Cotonou où il a eu des atomes crochus avec diverses autorités du pouvoir béninois, il part pour Nouakchott où il aura à gérer une région plus chaude. Devenue une partie de la niche des terroristes islamistes se réclamant d’Al Quaida du Maghreb islamique (AQMI), notamment dans sa partie désertique, la Mauritanie ne sera pas aussi facile à vivre pour l’ambassadeur, comme l’a été le Bénin. En fin de mandat, il a été mêlé à une histoire de tentative de meurtre opposant deux de ses employées dont l’une, de statut local, est soupçonnée de bénéficier du soutien de l’une des plus hautes autorités de la place et par ailleurs beau-frère du chef de l’Etat Boni Yayi.

En France, un premier article dans la presse française (Presse Océan) consacré au livre "Les Diplomates" évoque cette histoire. L'auteur, Franck Renaud, insiste sur le fait que ce n'est pas un simple fait divers. Le ministère français des Affaires étrangères aurait tout fait pour étouffer l'affaire qui, malgré tout suit son cours devant les juridictions compétentes.