La Nouvelle Tribune

TOGO : L’université de Lomé toujours paralysée

Espace membre

Difficile normalisation de la situation à l’Université de Lomé, hier lundi  27 juin les étudiants de l’université de Lomé au Togo étaient de nouveau réunis en assemblée générale pour statuer sur la nouvelle situation crée par l’exclusion de ADOU Sebou, président du Mouvement pour l’Emancipation de l’Etudiant Togolais.

Au terme de l’assemblée les étudiants ont décidé de la poursuite du mouvement jusqu’à la satisfaction de leurs revendications. Pour les responsables étudiants  Il n'y aura plus de cours jusqu'à la satisfaction  totale de leur revendication, « A partir d'aujourd'hui, nous maintenons le cap des manifestations, Il n'y aura pas de cours jusqu'à ce que nous obtenions satisfaction, sans satisfaction il n’y aura pas cours sur le campus » prévient  M. Codjo, vice président du (MEET). Désormais la situation semble se compliquée d'avantage à l'université de lomé car les étudiants réclament la réintégration de leur responsable ADOU Sebou, la démission du président de l’université et la révision du système LMD avant toute reprise des cours sur le campus. Vivement que les autorités togolaises et les étudiants se comprennent afin que les cours reprennent au plus vite sur ce campus pour le bonheur de tous.