La Nouvelle Tribune

Libye : des organisations internationales appellent à une solution politique

Espace membre

Trois (3) mois après le début des bombardements de l’OTAN en Libye, Mouammar Kadhafi est toujours là et les insurgés dans la désolation. Face aux risques d’enlisement de la situation, désormais c’est une solution politique qui est envisagée, c’est ce qui ressort de la réunion de hauts responsables de l'ONU, de l'Union européenne, de la Ligue arabe, de l'Organisation de la conférence islamique et de l'Union africaine qui a lieu hier samedi 18 juin au Caire en Egypte.

Le secrétaire général des Nations unies (ONU) Ban Ki-moon qui a participé aussi à cette réunion par vidéoconférence a souligné l’urgence d’une solution politique et a invité la communauté internationale à entamer au plus vite des négociations avec le régime de Mouammar Kadhafi pour une sortie de crise. M.BAN a aussi indiqué que des négociations sont actuellement en cours sous la direction de son envoyé spécial en Libye tout en rappelant qu'aucun accord n’a été conclu. Pour une première fois, La chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton et le secrétaire général de la Ligue Amr Moussa qui participaient à la réunion ont admis avec le président de la Commission de l'Union Africaine (UA) Jean Ping qu'il fallait une solution politique qui permette au peuple Libyen de décider de son avenir comme il l'entend.