La Nouvelle Tribune

Libye : Abdoulaye Wade à Benghazi

Espace membre

Après avoir reçu une délégation du Conseil national de transition, le CNT libyen, après l'avoir reconnu comme représentant légitime du peuple libyen, le président Abdoulaye Wade est arrivé ce jeudi 09 juin avec son fils Karim Wade dans son airbus accompagné de 2 mirages français à BENGHAZI, fief de la rébellion libyenne pour rencontrer les dirigeants du CNT passant ainsi à l’acte 3 de la mission à lui confiée par les occidentaux pour déstabiliser le régime du guide libyen.

Pour beaucoup cette visite du président sénégalais Abdoulaye Wade ressemble à une mise en scène, elle viserait avant tout à saper d’avantage le moral du guide libyen qu’à proposer une quelconque  solution de sortie crise aux rebelles. Ce serait une visite téléguidée par les occidentaux qui  rentre bien en ligne de compte des stratégies de ces derniers pour effriter les derniers soutiens du colonel Kadhafi sur le continent quitte à déstabiliser l’Union Africaine (UA), qui jusqu’ici est restée opposée aux frappes de l’OTAN; pour d’autres cette démarche du président Wade s’apparente à de la trahison, vu qu’il était un allié du leader libyen Mouammar Kadhafi en raison de leur combat commun pour la création des Etats-Unis d’Afrique. C’est vraiment dommage que pour l’honneur, les intérêts les dirigeants africains ne puissent pas parler d’une même voix pour accorder plus de crédit à l’UA.